RAPPORT D’ACTIVITÉ 2016

=> Consulter le rapport d’activité 2016 en version PDF: Rapport Moral 2016

Monde & France

Au quatrième trimestre 2016, le produit intérieur brut (PIB) en volume accélère : 0,4 %, après 0,2% au troisième trimestre. En moyenne sur l’année, l’activité progresse de 1,1 %, soit quasiment autant qu’en 2015 ( 1,2 %). Hors correction des jours ouvrés, la croissance du PIB s’établit à 1,2 % en 2016, après 1,3 % en 2015. Celle-ci est inférieure de 0,3 point à la prévision du gouvernement. Les dépenses de consommation des ménages accélèrent au quatrième trimestre ( 0,6 % après 0,1%), de même que la formation brute de capital fixe (FBCF ; 0,4 % après 0,2 %). Au total, la demande intérieure finale hors stocks est plus dynamique, contribuant davantage à la croissance : 0,5 point après 0,2 point.

Sur un an, les dépenses de consommation des ménages ont accéléré en 2016, augmentant de 1,8 % après une progression de 1,5 % en 2015, portées « notamment par les achats en biens d’équipement du logement au premier semestre », selon l’Insee.
De même, l’investissement s’est mieux porté, en particulier celui des entreprises, qui a crû de 4 % l’an dernier, après une hausse de 2,7 % en 2015.

Les exportations sont plus vigoureuses ( 1,3 % après 0,8 %) tandis que les importations ralentissent ( 1,0 % après 2,7 %). Au total, le solde extérieur contribue légèrement à la croissance du PIB au quatrième trimestre : 0,1 point après -0,6 point. À l’inverse, les variations de stocks y contribuent négativement (-0,1 point après 0,7 point).

Nouvelle Aquitaine

A un an d’intervalle l’industrie néo-aquitaine dans son ensemble se porte mieux et les perspectives de début d’exercice sont bien orientées. Les carnets se maintiennent et vont même jusqu’à prendre encore un peu de consistance. Depuis le milieu de l’année 2016, ils plafonnent à des niveaux sans équivalent antérieur. Seuls la transformation de la viande et l’aéronautique/spatial sont à contre-courant.

Plus spécifiquement, l’activité de l’industrie des denrées alimentaires s’inscrit globalement en léger retrait en janvier, avec toutefois des évolutions contrastées selon les secteurs ; la hausse des productions dans les segments de la fabrication de boissons, de produits laitiers, d’aliments pour animaux, des autres produits alimentaires, n’a pas suffi à compenser l’impact des mesures sanitaires subies par la filière avicole et, en aval, dans le segment de transformation de la viande.

La production du secteur des Équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines marque le pas. Si la fabrication de machines et équipements, tout comme celle des équipements électriques, se stabilise, la conception de produits informatiques et électroniques s’essouffle. La demande, quels que soient les marchés, manque de vigueur ; toutefois, les carnets de commande restent confortables.

La production de Matériels de Transport fléchit en janvier, après une période de croissance de plusieurs mois. Cette évolution n’est pas homogène selon les filières. La construction navale est proche de l’utilisation maximale de ses capacités de production et recherche des gains de productivité pour répondre à la demande croissante. La fabrication aéronautique faiblit en janvier et les commandes s’inscrivent encore en deçà des attentes, notamment pour l’aviation civile.

Concernant les Autres produits industriels (Textiles, habillement, cuir et chaussure–Industrie chimique –Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques –Métallurgie et produits métalliques –Bois, papier et imprimerie), le début d’année est moins tonique, excepté dans la pharmacie qui bénéficie des aléas climatiques, ceux-ci ayant plutôt contrarié l’activité dans la première transformation du bois et les branches liées au secteur de la construction. Dans le même temps, les commandes globales, bien que supérieures à l’an passé, pâtissent de la faiblesse de la demande étrangère et de l’atonie intérieure.

À la suite d’une progression modérée en décembre, la bonne orientation de l’activité du secteur des Services Marchands s’est poursuivie au mois de janvier. A un an d’intervalle, l’évolution à la hausse est également marquée, tous secteurs confondus. La demande suit la même tendance favorable.

Le Bâtiment affiche une relative progression d’activité, plus marquée dans le gros œuvre, confirmant ainsi les prévisions formulées au cours du dernier trimestre.  En revanche, dans les Travaux Publics, la production s’inscrit en repli, en raison d’une demande publique mitigée

En fin d’année, les volumes des transactions dans le Commerce de Gros enregistrent un net fléchissement. Les volumes d’achats et de ventes s’inscrivent en baisse notamment pour les produits agroalimentaires. Le marché de l’électroménager et des ordinateurs est atone. Les volumes commercialisés à destination du BTP augmentent doucement.

Emploi

Fin janvier 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité s’établit à 294 580.

Ce nombre diminue de 0,3 % sur trois mois (soit–980 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,8 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre diminue de 0,3 % sur trois mois, reste stable sur un mois et recule de 2,5 % sur un an.

En Nouvelle-Aquitaine, en janvier 2017, le nombre de demandeurs d’emploi diminue de 0,3 % pour les moins de 25 ans (–0,1 % sur un mois et –7,3 % sur un an), de 1,0 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,3 % sur un mois et –3,9 % sur un an) et progresse de 1,3 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( 0,4 % sur un mois et 2,3 % sur un an).

Les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi se situent entre –3,0 % dans les Deux-Sèvres et 0,7 % en Charente-Maritime pour les évolutions sur trois mois et entre –2,0 % dans les Deux-Sèvres et 1,4 % dans la Creuse pour les évolutions sur un mois.

A/ L’ACTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DU MEDEF GIRONDE

  1. Les entreprises adhérentes

La tendance constatée les années précédentes s’est confirmée, avec un taux de renouvellement de cotisations  soutenu qui traduit le bon niveau atteint par le MEDEF Gironde, pour la fidélisation de ses adhérents.

146 nouvelles entreprises ont adhéré au MEDEF Gironde en 2016. Pour un montant de 67 166€ Le premier motif exprimé pour l’adhésion est à 54% pour le réseau (réunions, échanges), puis à 27% pour l’information & les services.

A noter que 41% des nouveaux adhérents ont connu le MEDEF par nos propres adhérents (effet « réseau », incitation à nous contacter), 25 % en prospection pure et 24% en spontané ou via le site internet.

Parmi les adhérents, cette année, 14 entreprises ont cessé leur activité et 78 ont démissionné pour des raisons économiques, de modifications de leur structure (changement de dirigeant, rachat, décision du siège) et manque de disponibilité pour participer.

  1. Les syndicats professionnels

25 fédérations professionnelles départementales ou régionales sont adhérentes du MEDEF Gironde, dont les 6 membres fondateurs de notre organisation interprofessionnelle.

Au 31 décembre 2016, le MEDEF Gironde comptait 1055 adhérents en faisant le cumul des entreprises, des lauréats du Réseau Entreprendre Aquitaine et des 25 fédérations professionnelles

Le MEDEF Gironde, avec les 25 fédérations professionnelles départementales ou régionales adhérentes, représente plus de 12 000 entreprises, soit 70% des entreprises du secteur marchand du département.

B/ LE SERVICE ÉCONOMIQUE DU MEDEF GIRONDE

Note de conjoncture

Une note de conjoncture est régulièrement via la newsletter du MEDEF Gironde avec pour objectif de dresser un point conjoncturel économique transversal sur la France et la Nouvelle-Aquitaine associé à un chapitre sur l’emploi.

A noter qu’en 2016, 6 newsletters ont été envoyées aux adhérents du MEDEF Gironde.

C/ LES MANDATS DES ENTREPRENEURS

  1. L’activité prud’homale 2016
  • 1815 rendez-vous et interventions juridiques ;
  • 215 remplacements de conseillers dans l’activité juridictionnelle ;
  • 13 réunions d’information des conseillers prud’hommes ;
  • 7journées de formation pour les titulaires et  demi-journée de formation ;
  • 3 réunions d’avocats.
  1.   Électionsau Tribunal de Commerce de Bordeaux

Les élections au Tribunal de Commerce de Bordeaux se sont déroulées le 4 octobre 2016.

12 sièges étaient vacants  dont 9 sièges à pourvoir (parmi ces 9 sièges, il y avait 6 nouveaux postes créés).

Le comité d’audition a entendu les candidats le 6 juillet.

Le MEDEF Gironde et la CGPME ont présenté une liste commune de 12 candidats.

Les 12 candidats présentés par le MEDEF Gironde et la CGPME ont tous été élus au premier tour.

Parmi ces 12 candidats, 9 nouveaux juges ont été élus pour deux ans.

Ce sont :

– M. Alain ABADI ,53 ans, Gérant de l’EIRL ABADI ;

– M. Pierre BALLON, 52 ans, Gérant de la SARL AVISTA ;

– M. Jean François DOBELI, 49 ans, Directeur général de la SAS LOUBSOL ;

– MME Fabienne DUMORA-BORDESSOULES 51 ans, Directrice Administrative SARL DEP‘DP ;

– M. Pierre GIRARD ,61 ans, Directeur Général de la SAS  VALOREM ;

– M. Eric  GROISILLIER, 58 ans,  Gérant de la SARL GEMIE ;

– M. Bertrand LENNE, 54 ans, Gérant de la SARL EFEL ;

– M. Thierry PIECHAUD, 63 ans, Directeur Général SA POUEY INTERNATIONAL ;

– M. Léonard RODRIGUES, 34 ans, Gérant de la SARL CAROSSERIE DES CHARTRONS.

A l’issue de leur élection, au cours de deux journées, divers intervenants leur ont présenté la juridiction, le greffe,  les aspects procéduraux devant le Tribunal de Commerce, le contentieux, le cautionnement, la médiation judiciaire. Une table ronde avec les professionnels du droit des entreprises  en difficulté a clôturé cette session.

D/ L’INFORMATION PATRONALE DES ADHÉRENTS

  1. Suivi contentieux et précontentieux des entreprises en Droit social

Au cours de l’année 2016, le service juridique « Social » a enregistré 6834 appels et rendez-vous, dont 1815 appels et rendez-vous liés à des contentieux prud’hommes.

  1. Consultations en droit des affaires.

Au cours de l’année 2016, le service juridique « Droit des Affaires » a enregistré plus de 600 appels, a répondu à plus de 200 questions.

  1. Réunions d’informations à l’attention des adhérents
  2. a) les Matinées du Droit Social (MDS)

Au cours de l’année 2016, huit réunions ont été programmées dans le cadre des Matinées du Droit Social :

– « Détachement de salariés étrangers en France : un régime en constante évolution » (le 9 février 2016, animée par Maitre Audrey FRECHET et Maitre Michel COICAUD – Avocats au sein du Cabinet FIDAL.

Cette réunion était l’occasion de faire le point sur les dernières évolutions intervenues en matière de détachement de salariés étrangers en France et d’aborder :

– Les obligations de l’employeur étranger ;

– Les obligations formelles à respecter pour être en conformité avec la réglementation ;

– Les précautions pratiques à prendre pour limiter les risques liés à ces situations ;

– Les risques encourus par le donneur d’ordre.

– L’inaptitude médicale du salarié (le 24 mars 2016), animée par Maître Julien TAYEG et Maître Ophélie LAZARO  – Avocats – Cabinet PwC Société d’avocats.

La déclaration d’inaptitude médicale du salarié à occuper son emploi relève de la seule compétence du médecin du travail et va s’imposer à l’employeur. Le constat d’une inaptitude médicale génère de nombreuses obligations  pour l’entreprise.

Afin d’appréhender au mieux cette situation, nous avons abordé au cours de cette réunion :

– La distinction entre inaptitude de droit commun et inaptitude d’origine professionnelle ;

– La distinction entre inaptitude et aptitude avec réserves ;

– L’importance de la prise en compte des recommandations du médecin du travail et des échanges avec ce dernier, dans la recherche de reclassement ;

– La méthodologie et les pièges à éviter.

Les congés payés : droit du salarié, pouvoir de l’employeur (le 19 mai 2016), animée  par Madame Emilie Laques, juriste en Droit social au sein du MEDEF Gironde.

Tout salarié acquiert un droit à congés payés, dont il pourra user avec l’accord de l’employeur. Mais entre droit du salarié et pouvoir d’organisation de l’employeur, la gestion des congés payés peut s’avérer délicate.

Cette réunion a été l’occasion de revoir les règles applicables en matière de congés payés, sous l’éclairage de la jurisprudence de la Cour de cassation et du droit européen.

Ont été abordés :

– L’acquisition des congés payés (ouverture du droit à congé, effet de la suspension du contrat, anticipation sur les congés acquis).

– La prise des congés (fixation des dates de départ, décompte des congés, fractionnement des congés, modification des dates et reports).

– L’indemnisation des congés payés, lors de la prise des congés et lors de la rupture du contrat de travail.

– Couverture santé et prévoyance : mes contrats collectifs sont-ils en conformité ?  Dernières évolutions réglementaires en assurance de personne (le 8 juin 2016), animée par Hervé RIET Directeur des Territoires sud-ouest, Eric DESOINDRE, Direction des affaires juridiques et Philippe COUDERC, Chargé de développement régional au sein d’HUMANIS.

Depuis la généralisation de la couverture frais de santé, les règles en matière d’assurances de personne ne cessent de se redéfinir, et les obligations à la charge de l’employeur de se préciser. Afin de mieux appréhender cela, la matinée avait pour objectif d’aborder les points suivants :

– Loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2016 (Obligation de financement minimal de l’employeur, nouveautés sur les dispenses d’adhésion, Versement santé, Protection universelle maladie (PUMA), Proportionnalité de certains redressements Urssaf) ;

– Précisions sur la période transitoire ;

– Loi de modernisation de notre système de santé ;

– (Projet de) décret venant modifier le décret pris pour application de l’article 4 de la loi Evin ;

– Les accords de branche et le haut degré de solidarité.

– Réforme de l’inspection du travail : nouveaux risques pour les entreprises et leur dirigeant (le 18 octobre 2016), animée par Maître Sébastien MILLET, Avocat associé du Cabinet ELLIPSE AVOCATS.

Au travers de réformes successives, les services d’inspection du travail ont vu leurs prérogatives renforcées en matière de contrôle et de sanctions des entreprises, avec un double objectif : assurer l’effectivité du droit du travail et lutter contre la concurrence sociale déloyale.

L’instauration d’amendes administratives à compter du 1er juillet 2016 vient notamment modifier en profondeur l’approche du risque pénal pour les employeurs et renforcer l’exigence de conformité juridique et sociale.

Lors de cette rencontre, nous avons abordé :

– Les nouvelles prérogatives des agents ;

– Les nouveaux points de vigilance ;

– La préparation au contrôle ;  

– Les stratégies de défense et de recours à adopter. 

– Une Matinée en Droit social s’est tenue à la CCI d’Arcachon le 28 octobre 2016, sur la réforme de la loi Travail. Elle a été animée par Isabelle CARREAU, juriste en droit social au sein du MEDEF Gironde.

La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, dite  loi « Travail », a introduit de nombreux changements en droit social. Aussi, nous avons souhaité réaliser une présentation générale des impacts de la loi « Travail » pour les entreprises adhérentes situées sur le bassin d’Arcachon.

– La loi Travail du 8 août 2016 : quels changements ? Les 23 et 28 novembre 2016, animées par Audrey FRECHET et Jérôme FEUFEU, Avocats du département Droit social – Cabinet FIDAL

Afin d’appréhender au mieux les diverses réformes générées par la loi « Travail », deux matinées se sont tenues pour l’ensemble des adhérents. Au cours de la première, axée sur les relations individuelles au travail, ont été abordés les points suivants :

– Le suivi médical des salariés et l’inaptitude ;

– Les nouveautés en matière de durée du travail et des congés ;

– La nouvelle définition du licenciement économique ;

– Les mesures de protection des salariés ;

– Le compte personnel d’activité.

Lors de la seconde réunion, axée sur les relations collectives, ont été abordés :

– La réforme de la négociation collective ;

– Les nouvelles mesures relatives aux institutions représentatives du personnel ;

– Les accords de préservation et de développement de l’emploi ;

– Divers.

  1. d) Formation « Sécurité au travail »

Des formations d’une journée, organisées en partenariat avec la CARSAT Aquitaine ayant pour but de renforcer les connaissances des dirigeants et des cadres en charge de responsabilité en matière de prévention et de réglementation de la sécurité au travail, ont réuni en 2016, 61 participants sur les thèmes suivants :

La prévention des risques psycho-sociaux ;

Le management de la prévention des risques professionnels ;

L’accident du travail ;

La prévention des troubles musculo-squelettiques.

  1. c) Les petits déjeuners droit des affaires

Au cours de l’année 2016, 25 réunions, soit des petits déjeuners soit des Jeudi Droit des Affaires ont été programmés.

Les thèmes traités ont été les suivants :

Loi de finances  rectificative 2015 et loi de finances 2016

Antoine COCHET expert-comptable, commissaire aux comptes associé EXCO ECAF a présenté les principales mesures en matière de fiscalité des personnes et des entreprises adoptées  par la loi de finances rectificative 2015 ainsi que la loi de finances 2016.

Conditions générales de vente : enjeux et perspectives

François FRASSATI et Dominique BRUXELLE Avocats au sein du Cabinet FIDAL  ont  présenté l’évolution législative  de la négociation commerciale depuis la loi Hamon du 17 mars 2014, et la loi Macron du 6 aout 2015. Ils ont fait une synthèse  sur la règlementation applicable aux conditions générales de vente, le contenu des conditions générales de vente, l’intérêt des conditions générales de vente dans le cadre de la négociation commerciale et plus généralement  de toute relation commerciale.

L’actualité de la publicité : pratiques commerciales trompeuses, internet, alcool, tabac, médicaments, mannequins

Le droit de la publicité est un droit transversal complexe qui évolue constamment .Bien maîtriser l’ensemble  de la réglementation  applicable est essentiel.

Linda ARCELIN  Maître de conférences à l’Université de  La Rochelle, Jean-Louis FOURGOUX Avocat Cabinet FOURGOUX Associés à Paris, et Daniel LASSERRE Avocat Cabinet EXEME ont traité les thèmes :

La publicité sur l’alcool (état de la jurisprudence, incidence de la réforme du Code de la Santé Publique pour la communication institutionnelle et de marque) ;

Les autres produits réglementés, le cas des médicaments ;

La publicité sur internet ;

Le rôle des autorités de régulation.

Les incidences de la loi Macron en immobilier

Sébastien LEGIX DE LA SALLE Avocat en droit immobilier Cabinet DS Avocats  a exposé les incidences de la loi Macron en immobilier cette loi modifie les règles applicables concernant les baux d’habitation, les baux commerciaux, la copropriété, la vente, la construction : l’urbanisme et l’urbanisme commercial.

E-Commerce : contraintes et obligations liées à un mode de distribution en pleine évolution

Audrey DUMONT-TRICOT et Claire SIMONET Avocats Cabinet FIDAL ont exposé les opportunités et risques liés au e-commerce.

Nos intervenants ont présenté les contraintes et obligations liées aux différents modes de distribution : vente en ligne, plateformes numériques … tant dans l’élaboration de sa stratégie commerciale que vis-à-vis du consommateur.

Le contrôle fiscal

Fabrice DELOUIS et Aurélie CAMUS Avocats Cabinet DELCADE ont exposé les stratégies à adopter pour obtenir un dégrèvement des redressements notifiés, les voies de recours gracieux et contentieux  à exploiter et les moyens pour anticiper les contrôles fiscaux.

Bilan de la réforme des ventes B to C un an après la loi HAMON

Sandra DORIZON et Romain BOURGADE Avocats Cabinet DS Avocats ont dans une première partie rappelé les obligations  d’informations précontractuelles incombant aux professionnels du B to C (vente physique  et vente à distance) puis ont attiré l’attention des participants sur   les différentes dispositions  depuis la loi Hamon lors de l’exécution de ce du contrat : livraison et transfert des risques, le droit de rétractation, les sommes versées d’avance, les garanties légales , commerciales et vices cachés .

FOVI ou escroqueries aux faux ordres de virement

Thibault Roux Commissaire de police, chef de la division des affaires économiques et financières de la Direction Interrégionale de Police judiciaire de Bordeaux a présenté les missions de la DRPJ  de Bordeaux à l’égard des entreprises : prévention des escroqueries commises en bande organisée,  lutte contre les atteintes à la sécurité des systèmes d’information.

Il a présenté les différents modes opératoires des escrocs  et précisé  les règles pour se prémunir des FOVI.

Les 7 conseils pour la préparation active d’une cession d’entreprise

La transmission d’entreprise nécessite une préparation active, présente des enjeux financiers et fiscaux. Nos intervenants Thomas FONDEVILA expert-comptable au cabinet ERECA Pluriel et Jacques FALLIERES associé cabinet Trans-missions ont donné 7 conseils au dirigeant cédant une PME.

La nouvelle marque de l’Union Européenne : ce que vous devez savoir et retenir

Philippe RODHAIN conseil en propriété industrielle, Daniel LASSERRE Avocat Cabinet EXEME et Jean Louis FOURGOUX  Avocat cabinet FOURGOUX Associés ont présenté la réforme du  système communautaire des marques avec l’entrée en vigueur le 23 mars 2016 du Règlement (UE) n° 2015/2424 du Parlement européen et du Conseil, et l’adoption concomitante de la Directive (UE) n° 2015/2436 du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2015 rapprochant les législations des États membres sur les marques.

Nos intervenants ont exposé les principaux changements intervenus avec cette première grande réforme.

Assemblées générales 2016 et actualités en droit des sociétés : ce que le dirigeant ne peut ignorer

Maîtres Suzie MAILLOT, Stéphanie WERSCHAVE et Anne-Christine WARNET Avocats de PwC société d’avocats ont présenté l’actualité juridique en matière de droit des sociétés ainsi que l’actualité  et les points sensibles liés aux assemblées générales, la rémunération du dirigeant, les impacts de la réforme du droit des obligations sur les cessions de titres.

Comment négocier vos accords commerciaux après la réforme du droit des obligations

Sandra DORIZON Avocat Cabinet DS Avocats a présenté les modifications significatives sur les avants contrats, a exposé l’interventionnisme des juges  avec un contrôle renforcé sur le contenu du contrat  (notions de violence économique, déséquilibre significatif, indétermination du prix)  et a exposé les sanctions en cas d’inexécution.

La facture : aperçu des nouveaux enjeux en droit économique et en droit fiscal.

Maîtres François FRASSATI et Sophie BRENIERE, Avocats au sein du Cabinet FIDAL ont d’abord  rappelé les mentions devant obligatoirement figurer sur la facture, les modifications introduites par la loi Hamon du 17 mars 2014 ainsi que les règles de facturation issues de la Directive 2010/45/UE du 13 juillet 2010 et applicables  depuis le 1er janvier 2013 et notamment la Piste d’Audit Fiable.

L’actualité législative et jurisprudentielle  des baux commerciaux

Maître Sébastien LEGRIX DE LA SALLE Avocat Cabinet DS Avocats a présenté de façon concrète l’actualité législative et jurisprudentielle des baux commerciaux L’année 2005 a été notamment marquée par la mise en œuvre de la loi dite Pinel et de son décret d’application qui n’est pas san poser des difficultés.

La transmission familiale de l’entreprise

Fabrice DELOUIS et Aurélie CAMUS Avocats Cabinet DELCADE ont abordé3 volets de la transmission familiale de l’entreprise :

1/La préparation de sa transmission familiale : le  coût, la transmission quand les enfants ne travaillent pas dans l’entreprise ;

2/Les principaux outils juridiques et fiscaux d’optimisation : pacte Dutreil, donation avec soulte, démembrement de propriété ;

3/ la gouvernance familiale.

La réforme du droit  des obligations

A compter du 1er octobre 2016 est entrée en vigueur l’ordonnance n°2016-131 portant réforme du droit des contrats, du régime général et de la preuve des obligations.

Tous les contrats sont concernés, qu’ils soient conclus avec des professionnels ou des consommateurs.

 Les accords passés avant le 1er octobre demeureront soumis à la loi ancienne, mais certaines innovations comme les actions interrogatoires seront d’application immédiate

Audrey-DUMONT-TRICOT et Michel COICAUD Avocats Cabinet FIDAL ont présenté les principaux aspects de cette  réforme.

La protection des données personnelles : quelles nouvelles obligations ? Quels nouveaux risques ? Quels outils et bonnes pratiques ?

Ne pas respecter la loi « informatique et libertés « constitue un risque pour tout dirigent qui expose ainsi son entreprise à des sanctions souvent d’ordre financier.

Le nouveau règlement européen sur la protection des données  (REPD) va remplacer l’actuelle directive, ce qui signifie pour la France la fin de la loi informatique et libertés et son décret d’application Une mise à jour du cadre juridique s’impose ?

Ludivine LILLE Avocat EY Société d’Avocat  a présenté cette thématique qui concerne toute entreprise, quelle que soit sa taille, qui possède des données à caractère personnel (un  fichier client, une base données employés, entreprises..).

La réforme des marchés publics

Xavier HEYMANS Avocat cabinet ADAMS a présenté la réforme des marchés publics (ordonnance 2015-899 du 23 juillet 2015 et son décret d’application du 27 mars 2016).

Le dirigeant et ses engagements de caution

Souvent incontournable pour financer les besoins de l’entreprise, le cautionnement du dirigeant engage sur le long terme son patrimoine, et celui de sa famille.

En connaître les tenants et les aboutissants permet, de s’y engager de manière éclairée en maîtrisant mieux le risque, et de réagir.

Benoît TONIN et Pauline GROULIER Avocat Cabinet FIDAL ont présenté quelques outils  pour comprendre ce qu’est l’acte de cautionnement , les moyens concrets que le droit offre au dirigeant pour protéger son patrimoine et celui de sa famille, aussi bien lors de la signature de cet engagement que lors de sa mise en œuvre par les créancier de la société .

Agents commerciaux : les enjeux de la formalisation du contrat d’agent commercial

Audrey DUMONT-TRICOT et Dominique BRUXELLE Avocats Cabinet FIDAL ont présenté le statut d’agent commercial à travers des exemples pratiques sur ses spécificités (statut protecteur, risques  de son activité à la charge de l’agent..).

Mon contrat d’assurance-vie est-il adapté ?

L’assurance -vie est le placement préféré des français.

Etienne MOREAU Avocat Cabinet FIDAL a présenté les principaux risques juridiques et fiscaux liés à l’utilisation des contrats d’assurance-vie afin de mieux les comprendre et savoir les anticiper.

Ils sont tout d’abord juridiques (confusion entre les fonds propres et communs, rédaction approximative de la clause bénéficiaire, primes « exagérées », etc.).

Ll existent également sur le plan fiscal (notamment la sous-évaluation de la fiscalité afférente, mélange de plusieurs régimes fiscaux au sein du même contrat, utilisation inadaptée du démembrement etc..).

La réforme du droit des contrats : existe-t-il encore une sécurité juridique ? Le droit des contrats applicable au 1er octobre 2016

Xavier DAVERAT Professeur de Droit à l’Université  de Bordeaux et Daniel LASSERRE Avocat Cabinet EXEME ont traité de la sécurité juridique contractuelle, une des innovations de cette réforme.

Mon régime matrimonial est-il adapté ?

Etienne MOREAU Avocat Cabinet FIDAL a présenté les avantages et inconvénients  de chacun  des  régimes matrimoniaux  pour le chef d’entreprise  à travers des cas pratiques  tant pendant la vie des époux qu’au décès d’un époux.

Le bail commercial : une source de création de valeur : droit au bail et indemnité d’éviction

Maître Sébastien LEGRIX DE LA SALLE Avocat Cabinet DS Avocats a présenté de façon pratique la cession de droit au bail : selon deux angles :

Le bail, un actif cessible ou la cession de droit au bail et le bail un actif indemnisable ou l’indemnité d’éviction.

  1. d) Les petits déjeuners Thématiques

– « Entretien annuel et Entretien professionnel, quoi faire et comment s’y retrouver ? » / Janvier 2016

Intervenant : Eric Dazols, Consultant ABCarrières en management et coach.

L’occasion de découvrir ce que représente la mise en place des entretiens (annuel et/ou professionnel) dans la conduite de la stratégie d’entreprise. L’intervenant a ainsi évoqué les éléments fondamentaux de ces outils au service des TPE et PME et les bénéfices d’une construction efficace, pour les salariés et les managers. Le tout a été illustré par des cas concrets en entreprise.

– Atelier sur le thème du « Pitch » / Janvier 2016

Intervenante : Ingrid Rigeade, Responsable PME, PMI de Booster Academy (1er centre d’entraînement intensif à la vente en France).

> Qu’est-ce qui fait un bon « pitch » ?
> Comment transformer un contact courant en un futur client ?
> Quels sont les facteurs clés de succès d’une bonne présentation professionnelle ?
> Par quels moyens peut-on développer son « pouvoir de vendre » ?

Cet atelier incite à prendre du recul sur la façon dont on présente son activité pour gagner en efficacité et booster sa démarche commerciale.

– « Un cadre à temps partagé, mythe ou réalité ? » / Mars 2016

Intervenants :

– Thibault Cornudet – Président du Groupe-Reference, entreprise adhérente de la Fédération Nationale du Travail à Temps Partagé (FNATTP) ;
– Agnès Maziéres – Directrice Générale d’une entreprise de Directeur Marketing à Temps partagé ;
– Jean-Marc Montels – Directeur Général d’une entreprise de Directeur Informatique à Temps partagé ;
– Christophe Moulinié – Directeur des Systèmes d’Information en temps partagé.

– C’est quoi le temps partagé ?

> Quelles définitions au regard du droit du travail ?
> Quelle règlementation ?
> Quelle est la différence par rapport au management de transition ?

– Pourquoi des cadres de haut niveau en temps partagé ?

> Quel est l’intérêt ?
> Ne vaut-il pas mieux un cadre en CDI ?
> Ai-je besoin de quelqu’un à temps plein ? Ai-je les moyens d’embaucher sur le long terme ?
> Comment avoir une personne rapidement opérationnelle ?

– Comment cela s’organise-t-il ?

> Si je ne suis présent qu’un jour ou deux par semaine ?
> Et le temps partagé augmenté ?

– « Le Design comme atout majeur de la compétitivité de votre entreprise » / Mars 2016

Intervenants : Sandrine VIMES, Conseil européen en propriété industrielle Mention Dessins & Modèles, Marques et Jean-Marc COQUEL, Mandataire agréé près de l’Office Européen des Brevets, du Cabinet PLASSERAUD, Cabinet de Conseils en Propriété Industrielle.

Accompagnés de Zoé COLLEY-MEYER et Marion VINCENT, de l’Agence de design ZEM, Conception de produits innovants

« Le design s’applique à tout ce qui est nécessaire pour vivre : habiter, travailler, voyager, se divertir… Le design, c’est ce qui rend la technique aimable. » – Joe Colombo (designer)

Les entreprises, et ce quel que soit leur secteur d’activité, ont besoin notamment de gagner en compétitivité, de créer de la valeur, de se distinguer de ses concurrents, de matérialiser une innovation et de créer de l’émotion.

Outre les notions d’amélioration du quotidien, d’expérience utilisateur et d’environnement, le recours au design s’inscrit aujourd’hui plus que jamais dans cette réalité économique et sociale : à l’heure du numérique, le design est centré sur l’humain parce que les objets en sont le prolongement.

L’atelier a été abordé en répondant plus particulièrement aux questions suivantes :

– Quel est le besoin à satisfaire ? (Des besoins de l’entreprise aux besoins des utilisateurs) ;
– Comment les satisfaire ? (Une approche design qui prend en compte tous les critères : fabrication, fonctionnalité, ergonomie, technique…) ;

– Quel message ce produit / service devra-t-il faire passer ?  (Valeurs de l’entreprise, estime, esthétique), Quelle sera sa place sur le marché face à la concurrence ? (Stratégie commerciale et juridique) ;
– Comment le fabriquer, le normaliser, le financer ? (Industrialisation, impact environnemental, solutions de financement) ;
– Une fois lancé, comment vivra-t-il ? (Communiquer, accompagner) ;
– Et enfin, comment anticiper ses améliorations ? (stratégie commerciale et juridique).

– « L’Administration des Ventes au cœur de votre développement d’entreprise: son organisation, sa valeur ajoutée.
et le rôle clé qu’on peut lui confier » / Avril 2016.

Intervenants :

– Yoan Tach, Manager chez Page Personnel, et spécialisé dans le recrutement de profils en ADV, Achats et logistique ;
– Muriel Blondy, fondatrice du cabinet de conseil et de formation ADV Export ;
– Laurent Juery, Directeur Régional Page Personnel – Intérim et recrutement spécialisés ;

Avec le témoignage de Jessica Daval, Responsable ADV et Logistique chez Oléron Export

L’administrateur des ventres peut être un véritable service clients qui participera activement à la croissance de l’entreprise.

1/ Quelles missions pour l’ADV ? Périmètre d’action ?
2/ Quelle valeur ajoutée peut-on en attendre ? Quelle contribution au développement ?
3/Quels objectifs avec quelle stratégie ? La performance au service de la satisfaction clients.

– La prévention des AVC, tous concernés / Avril 2016

Intervenant : Dr François ROUANET, Neurologue au CHU de Bordeaux et responsable de la cellule Aquitaine AVC.
En présence Paul Ramazeilles, Président  de France AVC 33.

L’occasion de présenter les enjeux de santé publique et les stratégies de prévention primaire et secondaire des Accidents Vasculaires Cérébraux :

– 1 AVC par heure en Aquitaine, 25% ont moins de 60 ans, 20% de décès à un an, 40% des survivants gardent un handicap ;
–  Prévenir c’est avant tout savoir reconnaitre et réagir très vite, des traitements sont possibles mais dans les quelques premières heures, (<6h) ;

– Prévenir c’est aussi tout faire pour que cela n’arrive pas, l’hypertension artérielle est la première cause.

– Recrutez et pilotez efficacement vos commerciaux (H/F) ! / Mai 2016

Intervenant : Laurent LONGATTE, gérant du Cabinet AUGESCO.

Trouver les meilleurs commerciaux, leur permettre de s’épanouir et obtenir un Retour sur Investissement rapide ne s’improvise pas.  Quel que soit votre métier ou votre taille, vos produits ou services méritent d’être commercialisés par les meilleurs commerciaux !

Recruter et piloter votre Force de Vente doit s’inscrire dans votre stratégie globale de développement et nécessite une méthode et des actions qui vous permettront de vous démarquer de vos concurrents et d’obtenir des commandes dans les meilleurs délais.

De manière objective et pragmatique les thèmes suivants ont été abordés :

– Qui recruter et pourquoi ? 
– Comment recruter les meilleurs commerciaux ;
– Les fondamentaux d’une démarche de recrutement réussie ;
– Les conditions d’une intégration réussie ;
– Pilotage automatique ou management ?
– Condamnez vos commerciaux au succès … pour votre commune satisfaction !

– « Dématérialiser vos factures clients, vos bulletins de paie ou encore vos contrats. C’est simple, économique et rapide » / Mai 2016

Intervenant : Jean-Christophe Bernard Account Manager et Stéphane Galois chef de produit dématérialisation RH.

La transformation digitale de l’entreprise est une réalité. Elle impacte les hommes, les organisations, les métiers, les pratiques managériales et la culture d’entreprise. Il s’agit d’aborder ce sujet à travers un thème concret : la dématérialisation des échanges documentaires entre l’entreprise et ses tiers (salariés, clients, fournisseurs).

– Quels sont les usages ?
– Quel est le cadre légal ?
– Comment cela se met en place et pour quels bénéfices ?
– Comment changer les habitudes dans mon entreprise ?

Réponses à ces questions à travers 3 exemples :

> la dématérialisation des bulletins de paie et des processus RH ;
> la dématérialisation des factures clients ;
> la signature électronique de contrats ;

– « Que se passe-t-il dans la tête de vos clients ? » / Juin 2016

Intervenant : Hervé PAPOT – Éric TORLOIS – VITALIZ-CONSEILS

Dans un contexte d’offres abondantes, souvent banalisées (au moins du point de vue des clients), où les prix se tendent pour tous, la différence se fait souvent dans votre capacité à créer la bonne relation.

> Comment écouter mon interlocuteur pour m’adapter ?
> Comment pense votre interlocuteur et comment lui répondre ?
> Personne n’est pareil, et comment faire la différence pour créer la meilleure relation ?

– « Booster votre prospection B2B grâce au webmarketing, les nouveaux usages » / Juillet 2016

Intervenants : Emeric CAPDEVIELLE – CAP2MARKETING et Alex BENOEHR – ETICO Conseil.

Le développement fulgurant du mobile, les nouveaux modes de recherche d’informations et d’achat dans un contexte professionnel, la porosité croissante entre les réseaux personnels et professionnels, les sphères privées et professionnelles, l’entrée des « digital natives » dans le monde économique ont créé de nouveaux usages et comportements. Le webmarketing est devenu un outil dorénavant essentiel dans l’approche de la prospection et la fidélisation clients dans un contexte B2B.

L’occasion de faire un point sur :

> Les bases du référencement de TOUTES vos présences sur Internet ;
> L’importance du webmarketing dans le B2B ;
> Les méthodes de prospections « proactives» et « réactives » ;
> La démarche de « Social Selling » ;
> Les outils spécifiques au B2B.

– De la savane à l’entreprise : Comment apprivoiser ses biais pour prendre de meilleures décisions ? / Septembre 2016

Intervenants : Thomas BORAUD, neurobiologiste, Directeur de recherche au CNRS spécialisé dans les processus décisionnels et Thierry DEBERGÉ, enseignant en sciences de gestion à l’Université de Bordeaux, consultant spécialisé en finance comportementale.

Tous les outils de gestion classique reposent sur l’hypothèse que les gestionnaires agissent de manière parfaitement rationnelle et qu’ils disposent de toute l’information nécessaire à la prise de décision. Les recherches sur le sujet ont fait exploser ces certitudes. Nos décisions ne reposent pas sur des bases purement rationnelles mais obéissent le plus souvent à des biais psychologiques. Or ces biais impactent le plus souvent négativement nos décisions managériales.

Apprendre à les reconnaitre serait alors la meilleure façon de débiaiser nos comportements et prendre ainsi de meilleures décisions. Toutefois cela n’est pas si simple car nous avons été naturellement programmés pour intégrer des biais dans nos décisions. En effet sans l’existence de ces biais chez les premiers hominidés, il n’y aurait pu avoir d’apprentissage et l’espèce humaine n’aurait pu survivre.

L’occasion de voir comment les biais ancestraux indispensables hier à la survie de notre espèce, continuent encore d’opérer chez l’homme « moderne », mais cette fois-ci, à contre-emploi, et cela sans que nous en ayons conscience.

– « Conférence de sensibilisation à la sécurité économique dans le but de mettre en œuvre les bonnes pratiques » / Septembre 2016

Intervenant : M. Olivier, Conférencier zonal de la DZSI à Bordeaux.

– Atteintes à la e-réputation ;
– Escroqueries au président ;
– Atteintes au savoir-faire ;
– Vols de supports informatiques ;

Dans un contexte économique mondialisé, les entreprises sont régulièrement confrontées à des manœuvres de prédation économique. La sécurité économique est l’affaire de tous !

Les thèmes abordés :

– Définition de l’information ;
– Panorama des risques et des menaces liés à la sécurité économique ;
– Protection des systèmes d’informations et des installations ;
– Sécurisation des données ;
– Détection des signaux faibles de radicalisation.

– « Les bonnes raisons de résister au changement » / Septembre 2016

Intervenantes : Pascale Machet, coach et formatrice ABCarrières, cabinet conseil RH partenaire des Entreprises dans l’accompagnement du changement des organisations, des Managers et de tous les salariés.

Nos entreprises sont confrontées en permanence à la nécessité d’adapter leurs organisations, processus et outils pour faire face aux évolutions du monde qui nous entoure. La mise en œuvre de ces changements passe par les hommes : dirigeants, managers ainsi que leurs collaborateurs.

L’occasion de vous présenter le modèle de « La Spirale Dynamique du Changement » fruit de recherches sur les processus de changement, qui permet :

– de comprendre les différents niveaux d’évolution de l’Homme à travers les âges et d’expliquer pourquoi et comment les changements se font ou ne se font pas ;
– d’identifier pourquoi certains y résistent plus que d’autres et les raisons de ces résistances.

– « Les 7 outils pour améliorer l’Expérience de nos clients pour faire grandir notre CA et nos marges » / Octobre 2016

Intervenant : Philippe LAFONTAINE, expert en Expérience Clients de SanKara Conseil.

Nous sommes tous en train de chercher des leviers de croissance marketing et commercial pour augmenter notre CA et nos marges. Parce que souvent les moyens traditionnels fonctionnent moins bien qu’avant ou qu’ils sont devenus trop chers. Nous savons aujourd’hui qu’il en existe un que nous ne sommes pas nombreux à pratiquer parce qu’on ne le connait pas, parce qu’il n’est pas à la mode, parce qu’on pense que la voie du salut n’est que dans le digital etc… Il s’agit de l’EXPERIENCE CLIENTS.

Philippe Lafontaine a présenté 7 moyens opérationnels d’améliorer l’Expérience de vos Clients. 

– « Comprendre et appréhender le moteur de recherche Google pour optimiser sa présence en Référencement Naturel » / Octobre 2016

Intervenant : Romain Jannekeyn, Directeur Technique, Kaizen Developments

> Introduction : Comprendre le Search Engine Optimization ;
> Présentation des briques SEO ;
> Focus sur les mises à jour Google ;
> Présentation des outils vous permettant d’accompagner votre stratégie SEO*.

–  « Développer son portefeuille clients » / Novembre 2016

Intervenante : Ingrid Rigeade, Consultant Formation Booster Academy

L’occasion de partager entre chefs d’entreprise les bonnes pratiques pour continuer à développer votre activité, au sein de votre portefeuille clients existants.

– Comment développer sa prospection dans ses comptes ? Sous quels angles ?

– « Top 3 des actions à faire ou à ne pas faire pour assurer sa transformation digitale » / Novembre 2016

Intervenants :

– Thibault Cornudet – Président du Groupe-Reference, entreprise adhérente de la Fédération Nationale du Travail à Temps Partagé (FNATTP) ;
– Agnès Maziéres – Directrice Générale d’une entreprise de Directeur Marketing à Temps partagé ;
– Jean-Marc Montels – Directeur Général d’une entreprise de Directeur Informatique à Temps partagé ;
– Christophe Moulinié – Directeur des Systèmes d’Information en temps partagé.

La transformation digitale ?

Qu’est-ce que c’est pour un dirigeant d’entreprise ? Seulement des outils ? un problème de formation de mes équipes ou de moi moi-même ?

Il s’y lance, il teste des choses, il réussit, il se trompe … mais au moins il s’est lancé … ou pas ? Parce qu’il ne sait pas par où commencer, parce qu’il n’a pas les moyens de se tromper.

Fort de son expérience et de ses observations sur un portefeuille de plus de 180 clients PME et ETI, le Groupe Référence a fait émerger le Top 3 des actions à faire ou ne pas faire, quand on est dirigeant d’entreprise, avant de lancer son projet de transformation digitale ou pour mieux le maîtriser.

Notre Top 3 :

– des actions en amont pour bien définir les contours et les objectifs ;
– des actions auprès de l’interne ;
– des actions pour guider le déploiement des projets et les piloter.

– « Le Lean Management » / Novembre 2016

Intervenant : Christophe CHAMBRAS, Co-Dirigeant et Co-fondateurs de CPK Consult SARL Coopérative.

Le Lean, tout le monde en parle mais qu’est-ce que c’est ?
Est-ce un phénomène de mode ?
Finalement qu’est-ce que cela peut m’apporter ? Est-ce adapté à mon entreprise ?

Au travers d’un parcours, CPK Consult a proposé d’expérimenter le Lean pour mieux en comprendre l’essence et les possibilités de mise en pratique, la réorientation ou le renforcement au sein de votre entreprise.

– « Impression 3D, vecteur d’innovation ou menace ? » / Décembre 2016

Intervenante : Marion AUTISSIER, Mandataire agréée près de l’Office Européen des Brevets, Cabinet PLASSERAUD.

Initialement conçue pour la fabrication de prototypes au début des années 80, l’impression 3D ne peut être considérée comme nouvelle. Son caractère novateur tient dans sa démocratisation auprès du grand public (développement de Fab Lab, de produits ludiques pour les enfants) suite à l’expiration des premiers brevets protégeant les bases de cette technologie ainsi que dans la pléthore de champs d’application identifiés pour celle-ci. On citera notamment, dans le domaine médical, la fabrication d’organes et de tissus humains, ou le bio-printing, à partir de cellules souches du patient.

Si l’impression 3D constitue un véritable vecteur d’innovation dans de nombreux domaines techniques, celle-ci soulève néanmoins des questions quant au respect des droits de Propriété Industrielle (droits d’auteurs, marques, brevets, dessins & modèles) et est perçue par bon nombre d’industries comme une menace.

Aussi, les thèmes suivants ont plus particulièrement été mis en avant :

 – Historique et Technologies de l’impression 3D, Brevets et Domaines d’application ;
– Les différents acteurs de la chaine d’impression de l’objet 3D et leur responsabilité ;

De la conception de logiciels de création assistée par ordinateur (CAO), à l’achat d’objets fabriqués en 3D, en passant par la fabrication et la vente d’imprimantes 3D, quels sont les actes susceptibles d’être argués de contrefaçon ?

Certains acteurs pourront être appelés en garantie et leur responsabilité mise en cause, que leur implication soit directe ou indirecte, de bonne ou mauvaise foi.

– Quelles stratégies ?

Si certaines solutions peuvent être de nature juridique (cadre légal de lutte contre la contrefaçon, responsabilité) ou technique (identification d’objet, contrôle de fichiers numériques), l’impression 3D devrait également être intégrée dans la stratégie de l’entreprise.

– « Augmenter la compétitivité de votre Entreprise par l’amélioration de ses performances commerciales » / Décembre 2016

Intervenant : Laurent LONGATTE, gérant du Cabinet AUGESCO.

Quel que soit votre métier ou votre taille, vos produits ou services méritent d’être commercialisés par les meilleurs commerciaux ! Un atelier qui a permis de découvrir une démarche de progression des ventes originale et pragmatique qui permet à chaque commercial d’améliorer ses ventes et à son manager d’animer avec des outils opérationnels son équipe. 

Les points suivants ont plus spécifiquement été abordés :

– Une démarche de progression des ventes unique, pragmatique et fonctionnelle : efficace pour 100% des commerciaux utilisateurs !
– Comment évaluer et faire progresser vos collaborateurs à partir de critères objectifs grâce à une méthode créée il y a 20 ans par un dirigeant pour ses propres équipes ;
– Des outils commerciaux et de pilotage des affaires simples et efficaces pour mesurer concrètement les évolutions de chacun et permettre d’améliorer les résultats.

  1. Lettre des Entreprises du MEDEF Gironde

Devenue trimestrielle depuis 2007, la Lettre des entreprises reprend les positions décidées au plan national et local et informe des actions à l’échelon territorial à travers les rubriques  MEDEF national actualités, MEDEF Gironde Actualités, La Vie des Commissions, Mandats et mandataires et Entreprises Actualités.

Elle est diffusée à 2000 entreprises et partenaires de notre environnement (Institutionnels, Médias, Clubs d’entreprises….).

Les services juridiques Droit des Affaires et Droit Social ont régulièrement tenu informé les adhérents de l’actualité législative et de l’évolution jurisprudentielle.

– 3 juridic’inf en droit des affaires ont été envoyées ;

– 4 juridic’inf en droit social ont été envoyées.

Le service juridique droit des affaires a attiré plus précisément l’attention des chefs d’entreprise sur :

– les risques d’escroquerie aux  faux ordres de virement (FOVI): escroquerie au « faux président », changement de coordonnées bancaires..

– l’évolution dans le mode opératoire pour les FOVI depuis septembre 2016 ;

– l’arrivée en France d’un nouveau rançongiciel nommé LOCKY : logiciel malveillant dit rançongyciel qui se propage par courrier électronique à l’ouverture d’une pièce jointe, d’un fichier zippé.

  1. Les rendez-vous du BIZNESS’KFÉ

L’objectif de ce rendez-vous est de favoriser les contacts, de susciter des échanges d’expérience, d’informations et de cartes de visite, le tout dans une ambiance conviviale.

En 2016 le Bizness’kfé s’est réuni à 4 reprises, en mars au Château du Haillan avec l’interview de Jean-Louis Triaud, Président des Girondins de Bordeaux.

Le Château du Haillan est le siège administratif du FC Girondins de Bordeaux mais le Centre International du FC Girondins de Bordeaux compte notamment 9 terrains de football, 1 parcours de footing de 3 kms, le centre professionnel, le centre de formation, l’école de foot ainsi que les studios de Girondins TV sur une superficie totale de 11 hectares. Aujourd’hui, le Football Club des Girondins compte 118 CDI (Administratifs), 111 CDD (sportifs) pour un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros.

Parmi les thèmes abordés :

– Quelle vision le président a de son club ?

– Gérer le capital humain ;

– Les retombées économiques du Club sur la région, la ville…

– Les droits TV, les retombées du Matmut Atlantique.

En juin, à la Villa Primrose à Bordeaux Caudéran avec l’interview de Patrick Venries, Directeur de la publication de Sud-Ouest. Sud-Ouest est l’entité principale du Groupe Sud-Ouest (GSO S.A.) qui regroupe des sociétés dans le domaine de l’information et de la communication (quotidiens, hebdomadaires, web, magazines, TV, édition, distribution).

– 867 salariés dont 267 journalistes ;

– 1.000 correspondants ;

– 16 éditions, 7 départements ;

– 29 agences et bureaux (dont un à Paris) ;

– 252 732 exemplaires vendus chaque jour ;

– 1 092 000 lecteurs « print » Sud-Ouest ;

– 5 452 000 lecteurs tous supports ;

– Sudouest.fr : 16 743 200 visites / mois.

Puis début octobre au Palais des Congrès de Bordeaux avec interview d’Éric Dulong, Président de Congrès et Expositions de Bordeaux. Créé en 1916 sous le nom de Comité de la Foire Internationale de Bordeaux, Congrès et Expositions de Bordeaux (CEB) est un opérateur incontournable du tourisme d’affaires et de l’événementiel en Aquitaine dont les activités se regroupent en 2 pôles : « Production d’Événements » et « Bordeaux Events » dédié à l’accueil d’événements.

Avec plus de 100 salariés et la tenue de 400 manifestations en moyenne par an sur ses 4 sites, l’activité de CEB joue un rôle moteur pour le territoire en accompagnant dans leur développement l’hôtellerie, la restauration, les transports et tous les prestataires qui concourent à la réalisation des événements accueillis ou organisés sur ses sites.

Enfin, en décembre, le rendez-vous du Bizness’kfé était au Château Clément-Pichon pour l’interview de Jean-Claude Fayat, Président du Groupe FAYAT. Avec une présence dans quelque 120 pays à travers ses 147 sociétés, et grâce à l’implication de ses 19 500 collaborateurs (CA 2015 3.5millards d’euros) le groupe FAYAT, fondé en 1957 en Aquitaine, intervient en France et dans le monde pour apporter des solutions techniques performantes dans les sept grands métiers autour desquels il s’est construit :

– le Bâtiment, les Tavaux Publics, les Fondations, la Construction métallique et mécanique, les Réseaux d’énergie, le Matériel routier et la Chaudronnerie.

Les entreprises du groupe FAYAT ont réalisé des ouvrages prestigieux tels que la Canopée des Halles à Paris, le Stade Matmut Atlantique de Bordeaux, l’aéroport d’Istanbul en Turquie, notamment. Leader mondial du compactage, FAYAT propose une gamme complète de matériels en adéquation avec chaque étape du cycle de vie de la route et est aussi très actif dans les projets de ville intelligente.

Nous remercions chaleureusement notre interviewer sans qui ces événements n’auraient pas pu avoir lieu, à savoir Laurent Gaussens – RH Partners, Alain Ribet – Communication Alain Ribet, Laurence d’Halleine – Alienor Partner et enfin François Perrin – Euklead.

Par ailleurs, un autre rendez-vous a été proposés aux adhérents en Février via la formule « déjeuner’meeting », c’est-à-dire déjeuner avec changement de place des participants au cours du repas, il s’est tenu au Bistrot le Gabriel, dirigé par Éric Despons, membre de la Commission Relations Entreprises.

 Ces différentes rencontres ont rassemblé près de 260 participants.

  1. Club APM

Créé par le CNPF en 1986, l’Association Progrès du Management est un concept pédagogique différent d’un cycle de formation classique, qui permet aux dirigeants d’entreprises :

– de profiter de la richesse d’un réseau national de chefs d’entreprise et d’experts ;

– de favoriser la réflexion et l’ouverture d’esprit ;

– d’avoir des réponses concrètes à des préoccupations concrètes.

En 2016, le Club de Bordeaux a proposé à ses adhérents 10 rencontres sur des thèmes variés tels que :

– « Consommation et commerce de demain » ;

– « Mémoire et décision : comprendre notre cerveau pour mieux s’en servir » ;

– « L’art de diriger » ;

– « Le sens de la beauté » ;

– « Le courage d’être soi ».

  1. Le Club RH

Le Club RH du MEDEF Gironde a été créé 11 décembre 2003 pour permettre aux DRH de trouver un espace d’échanges « horizontaux » à l’échelon interprofessionnel (expériences, pratiques, perception des problèmes), « verticaux » en faisant remonter au MEDEF à Paris un vécu et ainsi être une force de proposition « terrain » dans l’objectif de militer pour un changement de règlementation.

Le Club RH est aussi un espace d’information par l’intervention d’interlocuteurs extérieurs pouvant apporter une expertise et une information dans les domaines d’actualité (information transversale), mais également par l’intervention des cadres du MEDEF qui élaborent et participent aux grandes négociations nationales (information descendante).

En 2016, le Club RH s’est réuni à quatre reprises :

– Le 10 février 2016, une rencontre a été initiée dans les locaux d’ARI insertion, dans le cadre du dispositif de « l’Emploi d’abord », sur le thème : Ouvrir l’accès à l’emploi pour les personnes en situation de handicap psychique, un pari fou ? Un tabou ? Un parcours insurmontable. 

« L’emploi d’abord » est un projet visant à accompagner les personnes en situation de handicap psychique et les employeurs dans l’accès à l’emploi, sous ses diverses formes. L’objectif était de mener une réflexion commune « employeurs-professionnels du handicap » permettant de co-construire des solutions.

A ce titre, plusieurs rencontres se sont tenues afin, notamment, d’identifier les freins et de construire les leviers permettant l’accès à l’emploi. Le groupe de travail s’est réuni les 10 février, 23 mars et également en octobre pour mener ces réflexions.

– le 03 Mars le club RH s’est réuni sur le thème de la mixité professionnelle. Cette rencontre était animée par Marie-Françoise RAYBAUD – Directrice adjointe du CIDFF Gironde et  Delphine GOUËLLO – Chargée des relations entreprises du CIDFF Gironde.

Encore aujourd’hui, dans certains secteurs d’activité, les femmes restent sous-représentées.

Conscient de cette réalité, le législateur depuis plusieurs années pousse l’entreprise à se saisir de cette question qu’est la mixité professionnelle.

L’objectif de cette rencontre était de faire un point sur le déclinement de la mixité professionnelle dans les entreprises.

Lors de cette rencontre, les membres du club RH sont revenus sur la notion d’égalité professionnelle et ses contours. Ils ont également réfléchis aux freins qui pouvaient être identifiés dans le processus de recrutement, tant de la part du recruteur, que de la part du candidat.

Enfin a été abordée la question de l’articulation des temps vie privée / vie professionnelle.

– Le 7 avril 2016 le club RH s’est réuni autour de la thématique: Efficacité professionnelle : « Passez du temps subi au temps choisi, pour moi et pour mon équipe ». Cette réunion, était animée par Emmanuelle Rousseaux, VAKOM (Société de conseil et de formation RH).

Mails, appels téléphoniques, rendez-vous et réunions, autant d’événements qui font partie du quotidien de chacun et qui donnent le sentiment de manquer de temps. En effet, de nos jours, la gestion du temps est une problématique partagée de tous, sur laquelle il est pourtant possible d’agir.

Lors de cette rencontre, les membres du club RH sont revenus sur l’appréhension de la vision globale de leur temps. Ils ont ensuite étudié une méthode de priorisation et les outils de planification pouvant être déployés. Cette réunion a été l’occasion d’échanger des astuces pour suivre et agir sur la maîtrise de son temps.

– Le thème de l’efficacité professionnelle a de nouveau été abordé le 7 novembre autour de la thématique : « Efficacité professionnelle : Passez de la participation subie à l’implication choisie,  animée, à l’instar de la précédente par Emmanuelle Rousseaux de VAKOM.

Des personnes impliquées qui ont trouvé un sens individuel au projet collectif sont d’une efficacité remarquable. Aujourd’hui, dans un contexte de changement, s’appuyer sur les compétences des collaborateurs ne suffit pas toujours. Agir sur la motivation, en manageant par les valeurs et les talents du groupe est un levier de performance individuelle et collective.

C’est pourquoi, lors de cette rencontre, les membres du club RH ont abordés les points suivants :

– Développer le sens collectif par le fonctionnement d’équipe en mode projet

– Faire émerger les valeurs du groupe pour libérer les potentiels et les talents

– Faire évoluer les comportements individuels dans un cadre collectif

– Pourquoi et comment changer une équipe qui gagne ?

Ils ont ensuite échangé la « Carte de l’implication », outil d’évaluation et de compréhension du niveau d’implication d’une équipe dans un projet donné.

  1. Club Grands Comptes

Dans le cadre des relations que le MEDEF souhaite entretenir avec les personnalités impliquées dans l’économie régionale, 2 dîners ont été organisés en 2016 et ont accueilli 44 chefs d’entreprise ;

– Le 11 Février 2016, en présence de Pierre DARTOUT, Préfet de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et Préfet de la Gironde, au Restaurant Villa Primrose ;

– Le 2 Juin 2016, en présence de Mme Virginie CALMELS, Vice-présidente de Bordeaux Métropole, chargée des sites majeurs d’attractivité économique, 1ère Adjointe au Maire de Bordeaux en charge de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable. Mme Virginie CALMELS est intervenue sur sa vision du développement économique de la Métropole bordelaise pour les 5 années à venir, au restaurant Le Burdigala.

  1. Club PME-ETI

Le Medef Gironde a créé courant au Printemps 2016 un « Club PME-ETI » réservé aux dirigeants des entreprises adhérentes ayant un effectif supérieur à 50 salariés et inférieur à 250. Environ 180 chefs d’entreprise font partie de ce club. Il a pour vocation de faciliter les relations interprofessionnelles et pour objectifs :

– La connaissance et le partage entre dirigeants ;
– Les échanges d’expérience sur les sujets de management, stratégie, investissement…
– La découverte d’entreprises et de bonnes pratiques.

Une première rencontre a eu lieu début juin à la Cité du Vin, récemment inaugurée avec déjeuner au Restaurant le 7 et visite de l’exposition. La visite de la Monnaie de Paris, prévue en septembre, a dû être annulée pour cause d’indisponibilité du dirigeant et nous sommes en attente d’une nouvelle date.

Courant novembre, c’était un Déjeuner-échanges, dans un lieu privilégié, le restaurant du Saint James qui était proposé aux membres.

  1. Bilan des actions 2016

En 2016, 105 occasions de rencontres (hors bureau, conseil d’administration et commissions de travail) ont été organisées à destination des adhérents du Medef Gironde. Celles-ci ont ainsi rassemblé 2527 participations, répartis sur les réunions des services juridiques Droit Social et Droit des Affaires, les petits déjeuners thématiques, réunions d’information, réunions des nouveaux adhérents, les formations CARSAT, les visites d’entreprises et ateliers, les rendez-vous du Bizness’Kfé, les déjeuners d’exception, le Club PME-ETI, les trophées de golf et le tournoi de tennis.

Il faut ajouter à cela 25 réunions des différentes commissions du MEDEF Gironde qui ont représentent 322 participations, soit un total de 2849 participations.

E/LES ACTIONS EN FAVEUR DE L’EMPLOI

  1. Opération parrainage

Cette année encore le MEDEF Gironde, en partenariat avec la DIRECCTE et la DRJSCS, s’est de nouveau impliqué dans le dispositif du parrainage vers l’emploi, dispositif ayant pour objectif de faciliter l’accès ou le retour à l’emploi ou à la formation professionnelle.

Cette action consiste ainsi à mettre en relation un demandeur d’emploi rencontrant d’importantes difficultés d’insertion professionnelle avec un dirigeant ou DRH d’une entreprise adhérente afin qu’il l’accompagne dans ses démarches de recherche et partage avec lui sa connaissance du monde de l’entreprise et des pratiques de recrutement.

Sur l’opération 2015-2016 qui s’est achevée en juillet 2016, 25 personnes ont été accompagnées par des dirigeants d’entreprise. Près de  65 % des filleuls ont connu un retour à l’emploi ou à la formation professionnelle, se traduisant par :

  • 6 CDI ;
  • 4 CDD de plus de 6 mois ;
  • 5 reprises de formation ;
  • 1 création d’entreprise.

Cette année, pour l’opération 2016/2017 qui a débuté en octobre, 27 filleuls sont accompagnés, correspondant à 14 femmes et 13 hommes. Les profils sont prescrits par le PLIE de Technowest, le PLIE des Hauts de Garonne, les MDSI, Pole Emploi et la mission locale de Bordeaux.

Le public se décompose de la sorte :

  • Ages:
  • Moins de 25 ans : 4 filleuls ;
  • 26 – 49 ans : 14 filleuls ;
  • Plus de 50 ans : 9 filleuls.
  • Niveau de formation :
  • Niveau infra bac : 4
  • Niveau Bac : 7
  • Niveau Bac 2 : 4
  • Niveau bac 3/4 :4
  • Niveau bac 5 : 8
  • Quartiers prioritaires de la ville : 4 filleuls
  • Freins à l’embauche:
  • Faible niveau de formation / qualification ;
  • Discrimination : âge, origine, sexe ;
  • Quartiers prioritaires de la vill ;
  • Chômage longue durée ( 6 mois) ;
  • Absence de réseau professionnel.

A ce jour, près de 50 % ont retrouvé un emploi :

  • 5 CDI ;
  • 3 CDD 6 mois ;
  • 4 CDD – 6 mois (dont 2 pouvant se transformer en CDI) ;
  • 1 reprise de formation.

Pour les autres filleuls, le parrainage se poursuit.

  1. Stages Licence AES Stages Licence AES

Dans la continuité d’un partenariat entre le MEDEF Gironde et l’Université Bordeaux IV, nous avons sollicité les adhérents pour accueillir au sein de leur entreprise, un étudiant en licence AES (Administration Economique et Sociale) ; ces stages se déroulant sur 12 semaines en alternance de février à avril. En 2016, huit entreprises ont proposé une ou plusieurs missions.

F/ LES ACTIONS EN FAVEUR DE LA FORMATION

L’année 2016  a été   marquée, comme en 2015, par l’entrée en vigueur des dispositions de la loi du 4 mars 2014.
OPCALIA Aquitaine a continué de  développer sa  campagne d’information auprès  de ses adhérents, et maintenant sur l’ensemble de la région Nouvelle aquitaine, sous forme de « matinales » organisées dans toute la région afin de sensibiliser les entreprises, notamment aux dispositions relatives au compte personnel de formation et à l’entretien professionnel, des outils étant disponibles via le site internet opcalia.com.
Elles pourront ainsi bénéficier du service de proximité ainsi que de l’accès à l’offre de service spécifique : diagnostic GPEC, accompagnement RH, externalisation de la gestion administrative et financière, co-financements.

G/ LES ACTIONS POUR LA PROMOTION ET LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DES ENTREPRISES

  1. Dérogation au repos dominical

Dans le cadre de sa mission d’organisation professionnelle, le MEDEF Gironde est régulièrement sollicité pour des demandes de dérogation au repos dominical provenant de la DIRECCTE ou des Mairies.

Pour 2016, nous avons répondu à 214 demandes d’ouvertures, dont 2 dérogations permanentes, provenant de 14 branches d’activité et de 29 entreprises et 1 demande d’inscription en Zone Touristique Internationale.

Conformément à l’arrêté préfectoral du 31 août 1995 portant classement de communes du département de la Gironde en « Communes touristiques » et au vu de la loi du 10 août 2009, qui a supprimé les procédures de dérogations au repos dominical, les commerces de détail n’ont plus à solliciter une autorisation préfectorale individuelle d’ouverture le dimanche, la dérogation est de droit. Il leur est donc possible de donner le repos dominical par roulement.

2.  Le CIEME (Comité Inter-Entreprises de la Maison de l’Entreprise
Cette association a été créée en février 2004 afin de faire bénéficier aux salariés des entreprises de moins de 50 salariés des mêmes avantages que ceux négociés par les comités d’entreprises de sociétés de plus de 50 salariés.

Pour cette 13ème année de fonctionnement, 355 salariés ont pu bénéficier des avantages du CIEME.

En 2016, la répartition a été de :

– 66 % pour les entreprises employant moins de 10 salariés ;

– 10 % pour les entreprises de 11 à 20 salariés ;

– 24 % pour les entreprises de 21 à 50 salariés.

 

  1. Commission départementale des impôts et taxes sur le Chiffre d’Affaires

Les deux représentants du Medef Gironde n’ont pas été sollicités pour siéger à la Commission  départementale des impôts et taxes sur le Chiffre d’Affaires pour défendre les intérêts des entreprises face à l’Administration fiscale.

H/ LES ACTIONS DE COMMUNICATION

  1. Assemblée Générale 2016

La dernière Assemblée Générale, qui a eu lieu le 29 avril 2016, s’est tenue dans les locaux de l’UIMM à Bruges.

En clôture de l’Assemblée Générale, sont intervenus Bernard VIVIER, Directeur de l’Institut Supérieur du Travail, sur les évolutions sociales en France et dans les entreprises et Alexandre SAUBOT, Vice-Président du MEDEF en charge du pôle social, Président de l’UIMM sur l’état des lieux des négociations, du dialogue social et sur l’avenir du paritarisme.

  1. Le BOOKEntreprises

Mis en service le 16 novembre 2011, ce site web permet aux chefs d’entreprise adhérents du Medef Gironde :

– la consultation de la liste des entreprises adhérentes ;

– l’accès aux coordonnées de tous les chefs d’entreprise, membres du Medef Gironde ;

– la possibilité de personnaliser son profil ;

– la mise en relation directe avec d’autres chefs d’entreprise via une conversation privée.

A ce jour, 672 chefs d’entreprise ont complété et validé leur profil.

3. L’université des entreprises

La 16ème édition de l’Université des Entreprises, le 20 octobre avait pour thème : «Réinventons nos business models ! »
En présence de Geoffroy ROUX DE BÉZIEUX, Vice-président du MEDEF, cette manifestation s’est une fois encore imposée comme le grand rendez-vous économique de l’année, avec plus de 1200 participants, à KEDGE Business School et au CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, pour la Soirée des Entrepreneurs.

Parmi les temps forts, les interventions des deux grands témoins, fil rouge de la journée, Charles Pépin, philosophe, et José Milano, directeur général délégué de KEDGE Business School ont été fortement appréciées, ainsi que les animations proposées dans les six pôles à thèmes de L’espace partenaires, le Village by CA Aquitaine, et l’Université de Bordeaux, notamment.

La diversité et la qualité des témoignages lors des speechs ont aussi été relevées. Ils avaient pour thème : « Maque sense : l’or noir des entreprises ! Créer de la valeur par la rupture – Etrangeté du Monde : ces business models venus d’ailleurs – La performance du dirigeant».

Les Speechs et Grands Débats d’ouverture et de clôture accueillaient experts et grands témoins parmi lesquels :

Stéphan-Eloïse Gras, consultante en innovation numérique, docteur en sciences de l’information et de la communication ;

– Stanislas de Bentzmann, PDG de Devoteam, ex Président de Croissance Plus,

– Pierre-Louis Desprez expert en innovation collaborative,

– Nicolas Hazard, Créateur du Comptoir de l’innovation

– Raphaël Morel, général manger UBER

Cette édition a reçu le soutien des grands partenaires KEDGE BS, FIDAL, Alliance Territoires, Crédit Agricole, Harmonie Mutuelle,  le CAPC et d’une centaine de partenaires.

  1. Le Carnet de l’Université des Entreprise, remis à tous les participants à leur arrivée. Il présentait en détail le programme de la journée : les thèmes et les CV des intervenants ainsi que les différentes animations proposées dans l’espace partenaires. Un bloc note, très apprécié, y était inclus.
  1. L’Agenda de l’Entreprise

La quatorzième édition de cet agenda, réalisé pour le MEDEF Gironde par la Revue Fiduciaire, a été envoyée aux adhérents en décembre. Cet outil de communication qui associe semainier et informations juridiques, décline une multitude de renseignements pratiques très utiles dans la gestion quotidienne des entreprises.

  1. Le site internet du MEDEF Gironde

Le site internet du Medef Gironde (www.medef-gironde.fr) est un relais et un appui permanent de notre communication auprès de nos adhérents ; depuis quelques années déjà la quasi-totalité de nos informations est envoyée par mail aux adhérents, tant pour donner une information que pour inviter les chefs d’entreprises à nos rencontres thématiques.

Le site est ainsi composé de nombreuses rubriques mises à jour régulièrement :

  • Etre adhérent ;
  • MEDEF Gironde ;
  • Agenda du MEDEF Gironde ;
  • Publications ;
  • Rubrik’emploi ;
  • Rubrik’Stage ;
  • Comment adhérer au MEDEF Gironde ;
  • Juridic’Info Droit Social / Droit des Affaires ;
  • Newsletter ;
  • Organigramme et coordonnées de l’équipe du Medef Gironde ;
  • Repères économiques ;
  • Commissions de travail, etc…

Le MEDEF Gironde dispose par ailleurs d’un compte twitter « @medefgironde » et d’un annuaire des adhérents interactif, le « Bookentreprises ».

  1. Réunion des nouveaux adhérents

En 2016,146 entreprises ont rejoint le Medef Gironde et trois réunions leur ont été spécialement consacrées. 60 de ces nouveaux membres ont pu être accueillis dans nos locaux. Après une présentation du MEDEF Gironde, chaque service a expliqué aux membres ses missions et les compétences mises à leur disposition.

Ces rencontres ont été aussi l’occasion pour les participants de faire connaissance entre eux et d’appréhender la diversité des secteurs d’activité représentés dans notre organisation.

  1. Relation MEDEF Gironde-Enseignement supérieur : Universités et Ecoles

Des chefs d’entreprise et des permanents du MEDEF Gironde sont intervenus lors de débats, carrefours métiers, modules d’enseignement et conseil de perfectionnement de différents établissements de l’enseignement supérieur, ainsi qu’au comité d’orientation stratégique du PRES. Des enseignants chercheurs de l’Université et des grandes Ecoles ont également été sollicités pour intervenir lors d’ateliers organisés par les commissions de travail.

  1. Relations avec les médias

Le MEDEF Gironde est régulièrement en contact avec les médias régionaux – Sud-Ouest, le Journal des Entreprises, La Tribune Bordeaux, APS, Les Echos judiciaires girondins, la Vie économique, TV7, France 3, France bleu Gironde, Bordelais Magazine – et également avec des medias nationaux – Le Monde, l’Expansion, l’Express. Le Président s’est exprimé sur des sujets d’actualité d’ordre social et économique tels que l’avenir économique de l‘agglomération, la conjoncture internationale, les mesures gouvernementales, les perspectives économiques pour les entreprises girondines, l’engagement syndical, etc… Jean-François CLÉDEL est régulièrement mentionné dans tous les dossiers présentant les personnalités qui comptent en Aquitaine.

  1. Relais des informations de nos partenaires

Régulièrement, les adhérents sont informés via la newsletter ou les envois « info flash », de manifestations ou d’actions spécifiques organisées par nos partenaires tels que le Réseau Entreprendre, le CJD, la Jeune Chambre Economique, le Salon de l’Entreprise, entre autres.