Les rapports du gouvernement sur le prélèvement à la source, pour lesquels le Medef n’a malheureusement pas été consulté, confirment que cette réforme lancée sans concertation préalable ni étude d’impact n’était absolument pas prête pour 2018 et comporte encore de nombreux écueils.